Interview exclusive – PV NOVA

Célèbre acolyte de célèbres blogueurs aux célèbres vidéos, PV Nova est connu pour ses reprises enjoués des hits du moments. Également auteur de morceaux très personnel, son univers très Pop Folk nous permet de nous évader au fil de paroles connus ou non.

 


WAF – PV Nova bonjour, et merci d’avoir accepté cette interview avec autant de spontanéité !

 

 

PV Nova – De rien, je bosse beaucoup en ce moment mais j’essaie d’être disponible pour tous ceux qui soutiennent mes projets !

 

 

WAF – Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ? Comment t’es venu l’envie de faire de la chanson ? Ton domaine musical ?

 

 

PV Nova – Dur dur de résumer en quelques lignes… J’ai grandi dans une famille d’artistes et j’ai commencé à faire de la musique dès 4 ans, j’ai l’impression d’avoir toujours créer. L’art fait partie de ma vie et je ne vois pas finir mes jours sans art, disons que je suis tombé dedans comme Obélix dans la marmite de potion magique !

J’aime toutes les formes de musique, mais j’ai une préférence pour toutes les musiques « populaires », c’est à dire qui parlent à un maximum de personnes, j’aime la « pop » même si ça ne veut pas dire grand chose en terme de style musical… Je suis très curieux musicalement, toujours à la recherche de nouveautés, c’est pourquoi l’éléctro ou le hip-hop m’attirent de plus en plus, même si j’ai grandi en écoutant du rock (merci papa!)

 

 

WAF – Tu es l’auteur de nombreuses reprises également, comment t’es venue cette envie d’adapter certains tubes pour en faire quelque chose de très personnel ? Je pense notamment à Dynamite de Taïo Cruz, ou encore à Umbrella de Rihanna qui se retrouve « Coocoonisé ».

 

 

PV Nova – Ah ah ! J’aime détourné les chansons, surtout les tubes ultra-commerciaux. Ca m’a toujours fait rire de chanter ce qui passe en boucle sur MTV ou NRJ en leur donnant une touche folk, reggae ou autre… Ca crée un décalage très amusant et en plus ça permet de découvrir la musique sous un autre angle. Avec le temps, le détournement musical c’est un peu devenu ma marque de fabrique.

 

 

WAF – Et tu as déjà eu quelques retours concernant ces reprises par les artistes concernés ?

 

 

PV Nova – Ça dépend, certains artistes prennent le temps de regarder et de répondre, d’autres ne le font pas. Mark, le chanteur de Cocoon m’a reconnu à un concert et il a dit à ceux qui étaient autour de lui « ce type a fait la meilleure reprise de Cocoon que j’ai jamais vu », ça m’a touché et encouragé à perserver. Yodelice m’a laissé un petit mot très sympa et tout récemment la chanteuse Gala faisait de la pub sur son Facebook pour une de mes reprises de « Freed from Desire » avec mon pote Naosol.

 

 

WAF – Et concernant tes propres titres, comment procèdes-tu ? Tu commences à composer avec une idée bien précise ? Tu souhaites raconter une histoire ? Ou tu y vas au feeling ?

 

 

PV Nova – Le processus de création est assez compliqué… Il n’y a jamais une seule façon de faire. Je me considère plus comme un compositeur qu’un auteur ou un interprète. J’aime trouver des mélodies originales et efficaces, ensuite je construit des phrases avec des onomatopées par dessus et je fini par trouver les mots qui collent le mieux au rythme et à la mélodie. C’est pour ça que j’écris en anglais ; le sens du texte n’a pas tellement d’importance pour moi, puisque je considère que la musique à elle seule raconte des histoires.

 

 

WAF – De toute tes créations, de laquelle es-tu le plus fier ?

 

 

PV Nova – Question très difficile, disons que ce qui est rassurant c’est que c’est souvent la dernière en date. J’ai l’impression de progresser de titre en titre, que ce soit pour les reprises, les compos ou les remixes. Une de celles que je ré-ecoute le plus souvent c’est ma reprise de Green Day, Basket Case, j’ai réussi à mettre plein de choses que j’aime dedans : le côté folk, la touche funky et surtout une bonne dose de folie ! J’ai aussi vraiment hâte de pouvoir terminer les titres de mon premier album solo – à sortir, je ne sais pas quand – ce sera probablement ce que j’ai fait de plus abouti.

 

 

WAF – Je ne peux pas faire cette interview sans parler de tes camarades ! Comment s’est passée ta rencontre avec tout ces blogueurs désormais connus comme Mr Dream, Le Velcrou, Sam … ?

 

 

PV Nova – Le plus simplement du monde. A l’époque (fin 2008) j’étais l’un des musiciens les plus remarqués sur Dailymotion, et Cyprien l’un des blogueurs les plus suivis. Un simple échange de mails et nous nous sommes rencontrés pour une première vidéo. On s’est tout de suite bien entendu, alors quelques semaines après je proposais mes services de compositeurs pour la B.O de « Super Mega Noël« , court-métrage au cours duquel j’ai rencontré Le Velcrou, Sam et l’équipe de Noside. On est devenus amis et on est assez complémentaires au niveau créatif, peut-être parce qu’on est tous un peu fous… ah ah.

 

 

WAF – Et en dehors de ces conneries qui ne rapportent rien, comme ça se passe professionnellement parlant ?

 

 

PV Nova – Justement ça ma apporté beaucoup… indirectement en tout cas. Ça m’a permis de me faire connaître auprès de toute un nouveau public et, pour revenir à l’aspect pro, auprès de toutes les agences de comm qui suivent ces blogueurs. Par la suite j’ai aussi beaucoup travaillé avec Noside sur des projets de pubs web et autres, projets grâce auxquels j’ai fini par me faire engager pour un dessin animé diffusé sur France 5 et France 3 en ce moment – je fais les montages des musiques. A côté de ça j’ai mes projets scèniques, parce que je suis un musicien qui vient de la scène avant de faire du web : The Mammy Novas (funk rock), Les Tistics (théâtre musical) et plus récemment Naosol & the Waxx Blend (folk rock). Je suis souvent sur scène, quatre à huit fois par mois en ce moment et j’adore jouer devant un public. Sans compter que ça fait voyager et que ça rapporte un peu d’argent… bref je ne suis vraiment pas à plaindre : de tout côté ça commence à décoller pour moi.

 

 

WAF – Et pour le futur ? De l’ambition vague ou des contrats juteux ? Un live à la foire du saucisson ou au Zénith ?

 

 

PV Nova – J’aimerai continuer dans la même voix et monter en gamme à tous les niveaux, passer du dessin animé au long métrages cinéma, des salles de concerts au Zéniths et stades du monde entier ! Ah ah ah ! Blague à part je suis très ambitieux et j’ai envie de faire des projets de plus en plus stimulants. La notoriété ne m’intéresse pas, mais la reconnaissance professionnelle est un vrai moteur pour moi. Je me vois bien continuer quelques années dans la même direction, et quand je serai suffisamment installé je monterai mon studio pour produire d’autres artistes qui en valent la peine.

 

 

WAF – Une dernière chose à dire pour finir cette fin d’interview ?

 

 

PV Nova – J’ai l’impression d’avoir à peu près tout dit. Pour ceux qui ne me connaissent pas et qui veulent suivre mon actu ou découvrir ce que je fais, je vous invite à visiter le portail www.pvnova.com qui renvoie vers tous mes projets.

 

 
WAF – Et bien merci PV Nova d’avoir répondu à toutes ces questions !

 

 

PV Nova – Merci à toi, et à très bientôt !

 

 

Je vous invite fortement à écouter chacun de ces morceaux ainsi que ses reprises, histoire de rêver un peu, l’espace d’une heure ou deux.

 

Les informations supplémentaires :

 

Rodrigue.

Publicités
Comments
One Response to “Interview exclusive – PV NOVA”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Interview réalisée par Wearefailure, 29/01/2011 (interview entière à retrouver sur le […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :